Tag Archives: vacances

La tribu de Juliette…en vacances!

Bonjour les amies (et amis?)!

 

Alors, tout comme moi, vous avez du constater une nette amélioration du moral de la famille et du quartier en général:

  1. Soleil et hautes températures,
  2. Devantures de magasin avec maillots et shorts,
  3. Le facteur qui se déride une fois par an,
  4. La facture d’élèctricité nettement plus basse,
  5. Les beaux fruits rouges à moitié prix,
  6. Voisins qui sifflotent le matin (mmmh, cela cache quelque chose),
  7. Les petits qui décomptent les jours, pour en arriver à la même conclusion que moi:

 

Les vacances d’été sont là!!

 Vive-les-vacances (1)

Ah! Finis les doudounes et chaussettes qui nous chatouillent les pieds… Plus de tombées du jour à 17 heures, plus de soirées à se pelotonner au coin du feu (pour ceux qui ont la chance d’avoir une vraie cheminée, sinon, une couverture élèctrique fera l’affaire)… Quel bonheur!

 

Les oiseaux, les fleurs, la bonne odeur de l’herbe fraîchement tondue, et les voitures remplacées par des vélos (oui, oui, même à Paris on peut voir ce miracle se produire sous nos yeux, mesdames de la campagne), l’été est bel et bien arrivé!

 

Qui dit vacances dit préparatifs: destination estivale, budget (et emprunt banquier très souvent), activités pour satisfaire enfants comme parents… aïe, aïe, aïe! Sur qui cela va tomber? Bravo! Vous avez trouvé: maman Juliette, la reine de la croisette!

 

Petite astuce de dernière minute: l’internet. Quelle merveilleuse invention! Comment faisaient nos parents et grand-parents? Mystère et boule de gomme… Alors c’est parti, en moins d’heure, j’ai trouvé une super occas’ :

“Maison à louer en Provence pour une famille de 4 personnes, pour une semaine de détente, à 5 minutes à pied de la plage, et à 10 minutes du centre ville avec superette et autres commerces…”

 

Bref, le paradis pour des enfants en bas âge, et leurs parents avec! Le hic, le prix assez démesuré, certainement dû à la haute saison et à l’agence qui prend une part du gâteau… Mais pas de panique! Ma super copine Véro, la reine de l’info, m’a montré des sites de location de particulier à particulier,  réduisant ainsi le prix de presque 30%!

 

Résultat: Juliette et son “Roméo”, plus leurs deux asticots, préparent leurs bagages en ce moment-même pour leur grande vadrouille de demain: 6 heures de route, tout au plus, comptant les pauses pipi et autres urgences (mamans, vous me comprenez).

 

Maintenant, l’essentiel: “revisiter” les valises de chacun pour s’assurer que tout y est (mais quel boulot de titan!) et se débarrasser des babioles inutiles (surtout provenant de la valise de mon Benjamin…le pire!).

 

Mesdames les vacancières, n’hésitez pas à me donner des tuyaux sur cela, et je vous les échange volontiers contre mes cyber-tuyaux!

Bonnes vacances à toutes et à tous! Je ne vous abandonne pas, car j’emporte mon ordinateur avec moi…alors à demain, très certainement!

Juliette, “agence de voyage and Co” dans ses heures libres…

Vive le ski…sans les bobos!

Salut les copines (et les copains)!

 

Je regardais la télé l’autre jour, et je suis tombée sur Vidéo Gag, l’émission qui diffuse des vidéos de gadins et autres situations comiques. Ce sont surtout des vidéos de vacances en famille, et ça me fait toujours autant rire!

 

L’une d’entre elles se passait aux sports d’hiver, et soudain, il m’est revenu une petite anecdote que je voulais partager avec vous…

 

Il y a deux ans, je suis allée faire du ski pour la première fois de ma vie (et la dernière, croyez-moi). Je sais, 32 ans, c’est un peu tardif pour un baptème de neige…mais quand j’étais plus jeune, ma famille était plus pantouflarde, à la campagne au coin du feu, ou à visiter les châteaux de la Loire.

 

Bref, mon “Roméo” de mari avait tout organisé pour moi: Camille chez mes parents (Clément n’était pas encore un embryon à l’époque, lol!), les bagages tout prêts, les achats de dernière minute faits (parka, salopette de ski, doudoune, après-ski…etc), j’étais la femme comblée!

 

Nous voilà partis direction Chamonix, lorsque je me rends compte de la folie de la chose… Chamonix, le QG des skieurs pro! Et moi, priant que l’art de skier me vienne naturellement… Benjamin me rassure tout de suite en me disant qu’il y a des pistes vertes pour les débutantes comme moi (moyenne d’âge, 6 ans je devine).

 

Une fois arrivée, plus de craintes, l’aventure des glaces commençait! Dés le premier essayage des chaussures et des skis, la peur me reprend: zut, quelle moviette je suis! Tant pis, on continu comme si de rien n’était…

 

Refusant la piste verte, j’avais décidé de tenter ma chance sur la piste bleue qui était bien moins encombrée par les écoles de ski ou les super doués du mono ou du ski-blade… Avec courage, j’écoute Benjamin qui me donne les dernières directives, et hop! Je me lance…

 

chute ski (1)

8 minutes plus tard, les secouristes me ligotent sur un brancard, en route pour les urgences…Benjamin sur ma droite me regarde, tout ému…et lorsque les ambulanciers nous demandent d’où nous venons, ils roulent des yeux au mot “Paris” (je n’ai jamais compris pourquoi les parisiens avaient une telle réputation), mais quand ils apprennent que c’étaient MA première tentative sur neige, impossible de garder leur sérieux: les trois ambulanciers s’en donnent à plein coeur, et moi je meurs de honte.

 

Depuis, la seule fois que je touche de la neige dans l’année, c’est pour faire un bonhomme dans le jardin avec Camille, ou  une bataille de boule de neige avec Benjamin pour la faire rire.

 

Mesdames les sportives d’hiver, ou les amatrices en herbe, un petit conseil, ne jamais mentionner votre provenance au risque de causer l’hilarité de toute une communité (à ma sortie de l’hôpital, tout le monde savait qui j’étais et la stupidité de mon accident…même à l’hôtel!). Paris, je t’aime?? Mais pas au-delà du périphérique, lol!

 

Si tout comme moi il vous est arrivé des bêtises de la sorte, alors commentez, et on pourra former un club: “le club des chèvres”.

 

Á plus, les copines!

Juliette, la reine des neiges (lol!)