Tag Archives: Paris

Les femmes conduisent comme des manches…vraiment??

Salut les copines (et les copains),

 

Aujourd’hui, je suis rouge de rage, et j’avais besoin de me défouler sur mon blog…donc me voici. Combien d’entre vous avez une voiture? Et combien la conduise en plein Paris régulièrement? Hein? C’est ce que je pensais…messieurs les hommes la prennent tous les jours, et nous, femmes salariées ou pas, ne la prenons qu’en cas d’urgence.

 

Il est bien français (et sexiste) de dire que “les femmes ne savent pas conduire” ou qu’  “elles conduisent comme des manches” (si un de vous, messieurs, pourriez m’éclairer quant au dicton et au mot “manches”, je vous en serai très reconnaissante!).

 

Je vais maintenant vous prouver le contraire en quelques lignes. Avant-hier, Benjamin a dû me laisser la Ford Mondéo pour emmener Camille et Clément chez leur pédiatre, car comme d’habitude, la RATP a décidé de faire la grève ce jour-là, et le docteur Martin se trouve de l’autre côté de Paris. Lui s’est rendu à la banque en taxi, et franchement, c’est une dépense dont je me serais bien passée.

 

Une fois les petits sanglés dans leur fauteuil Cosy à l’arrière de la voiture, me voilà en route pour une heure de folie sur les routes encombrées de la cité. Qui dit grève, dit bouchons. Qui dit bouchons, dit klaxon, qui fait pleurer mon Clément alors qu’il dormait paisiblement depuis notre départ. Heureusement que Camille a l’instinct maternel (à son âge?) et lui caresse le front pour le calmer.

 

“Plus que quelques rond-points, et nous y serons dans 20 minutes”me disais-je en m’engageant sur la fatidique Place de l’Etoile….pas de ligne au sol, la route en pierre dallée, et les voitures et camoins qui valsent d’un côté à l’autre!

 

Respectant bien ma droite, je suis le van devant moi et qui signale de son clignotant qu’il va emprunter la même sortie que moi: youpi! Mais là, subitement, il décide de freiner brutalement et de s’arrêter net, en plein milieu du rond-point… Je l’évite de justesse (je respecte toujours ma distance de sécurité), mais la BMW derrière moi (conduite par un homme) me rentre dans le train, ce qui me pousse et m’encastre dans l’arrière du van!

accident voiture (1)

Premier réflexe: mes enfants! Tous les deux sains et saufs, babillant et gloussant de plaisir, se croyant sur un manège. Moi, furieuse de me retrouver comme un sandwich entre deux véhicules conduits par des hommes complètement irresponsables.

 

Heureusement qu’il y avait des agents de la circulation motorisés qui ont pu nous sortir de là sans bloquer tout le traffic. Résultat final: deux phares avant cassés, ma porte de coffre emboutée, et le rendez-vous chez le pédiatre râte!

 

Le coup de grâce est venu du conducteur du van, un albanais sans permis de conduire ou assurance! L’agent de police a pris les choses en main, et le conducteur de la BMW a quand même eu le culot de dire que j’avais pilé trop brusquement, donc que c’était de ma faute…ah, ah, ah! Les hommes ont un sens de l’humour bien plus développé que le mien, je dois dire. C’est son assurance qui paiera les dégâts de ma voiture quoiqu’il en soit.

 

Alors, messieurs? Dans mon cas? Me jèteriez-vous la première pierre? J’en doute…. Rectifions le dicton: “les hommes conduisent comme des pieds”…

Juliette, championne de Rallye!

Paris, la ville des amoureux…

Bonjour les tourtereaux!

 

 Tout comme moi, vous savez que Paris est considérée comme la ville des amoureux…au niveau international! Je lisais un article l’autre jour dans lequel les statistiques d’évènements liés à l’amour y étaient flagrandes. Depuis 30 ans:

paris amour (1)

-48% des visiteurs étrangers font leur déclaration sur la Tour Eiffel ou à Montmartre (merci la foule!).

-25% des français se déclarent ET se marient à Paris.

-62% des touristes avouent venir à Paris pour les vacances afin de “programmer” un bébé.

-Le pont des Arts, le Louvre, la Tour Eiffel, Montmartre, le jardin du Luxembourg et Versailles sont les endroits les plus propices au “baiser”, selon 98% des visiteurs!

 

Bref, inutile d’aller plus loin: Paris est LA ville où culture rime avec amour… Mais lorsqu’on est parisienne comme moi, Paris reste avant tout notre chez-soi, plus qu’un endroit romantique. Y vivre nous rend un peu aveugle parfois, aveugle à la beauté de l’architecture, des quais de la Seine et de la vie en générale.

 

Mais vous devez vous demander où je veux en venir…et bien voilà: notre anniversaire de mariage, à Benjamin et à moi, a été célébré il y a 4 semaines. Autant vous dire que cette fois-ci, Benjamin en a fait un souvenir plus que mémorable!

 

Comme tous les ans, je dois rappeler à Benjamin que la date sacrée arrive à grands pas (mesdames, vous connaissez comme moi l’extension de la mémoire de nos hommes…c’est-à-dire, à une semaine près). Cette année, je trouve des moyens délicats pour parler de nos souvenirs de nuit de noce, des allusions plus qu’évidentes, tout cela pour lui raviver la mémoire. Mais étrangement, il n’avait pas l’air de réaliser que notre anniversaire était proche…

 

Du coup, j’ai une fois de plus pris les choses en main, et après quelques jours de réflection intense, j’ai décidé de bloquer un week-end en amoureux (avec l’aide de mes parents pour baby-sitter mes petits lascards) non loin de là, aux alentours de la Normandie et de ses plages du débarquement.

 

Benjamin est passionné par la deuxième guerre mondiale, car il y a perdu trois grands-oncles et un arrière grand-père. Malgré que ce ne soit pas “my cup of tea” (ma tasse de thé, en anglais), je me suis dit que c’était la meilleure solution….mais pas vraiment romantique, tant pis!

 

Le week-end arrive, l’hôtel était réservé, quand soudain, Benjamin me dit de défaire mes bagages, et de n’emporter que mon sac-à-main… Son ton était tellement impérieux que je n’ai pas osé refuser. Une heure plus tard, les yeux toujours bandés, n’entendant que les soupirs de Benjamin face aux bouchons du périphérique (j’ai l’oreille fine!), Benjamin m’autorise à regarder, et se gare dans une toute petite impasse qui ressemble à s’y méprendre……….à la butte de Montmartre!!

 

Il avait tout arrangé: petit hôtel pittoresque à deux pas de la place du Tertre, après-midi shopping aux Galeries Lafayettes (donc pas besoin de bagages!) pour m’offrir chaussures, 3 tenues différentes,  maquillage et sous-vêtements, soirée en amoureux dans un restaurant du XVIIème sur l’île Saint Louis, promenade sur les quais de Seine et traversée nocturne en péniche…en résumé, une seconde lune de miel dans notre propre ville…et quelle lune de miel!!

 

Comme quoi mesdames, nos Princes Charmants peuvent faire des miracles sans regarder bien loin!

Juliette (et sa vie romanesque!)

Paris…à la folie!

Coucou les parisiens (ou simple visiteurs)!

 

J’avais envie de vous parler de mes systèmes D à Paris…et oui, comme beaucoup de parisiennes, la vie de famille et ses déboires ne sont pas facilités par l’incessante effervescence de notre belle capitale…en bref, Paris est parfois maudit!

 

Pour vous présenter les choses clairement, je me limiterai à ces deux catégories:

Transport et shopping.

 

J’espère de tout coeur que cela aidera certaines (ou certains) d’entre vous qui, comme moi, trouvent le luxe d’habiter dans “la ville la plus romantique du monde” un peu chéro, et peu pratique.

 

1- Numéro un du stress quotidien: les déplacements…routiers ou ferroviers, par moment, on aimerait bien avoir des ailes aux pieds!

ratp (1)

Entre la RATP et ses heures de pointe, avec un bébé en poussette et une petite qui titube au lieu de marcher, c’est l’angoisse assurée, lol!

Sinon le bus, à l’heure ou en retard, ne comptez pas arriver à votre destination sans bleus (la position assise est un luxe rare, que même les mamans ont rarement la chance de goûter).

Finalement, la bonne vieille voiture, fidèle, pratique…mais si vous comptez sur une circulation fluide et de l’essence à bas prix: déménagez tout de suite en Dordogne ou en Auvergne, mes amis!

 

Solution suivant le contexte:

-En semaine, sans enfants sur les bras, et à moins de 5 kilomètres: choisissez le vélib’. Je sais, je sais, la météo doit être de notre côté…mais croyez-moi, vos mollets et votre porte-monnaie vous diront merci!

-En semaine, avec enfants et avec une heure d’arrivée précise, le métro ou RER (selon domicile), mais prenez une bonne longueur d’avance, disons 25 minutes de battement (pour la ruée entre les correspondances), ou le bus (si la ligne est directe, c’est un plus!).

-Le week-end et jours fériés, franchement, si vous ne pouvez pas le faire à pied, alors le vélib’ si c’est central, ou le bus. En voiture, évitez le périphérique, c’est un cauchemar…

-Si vous vous rendez à votre travail, pensez au co-voiturage: il y a plein de sites internet et c’est une occasion inespérée pour se faire de nouvelles connaissances!

 

2-Le shopping…ah, l’éternel féminin!

 

shopping (1)Là, mesdames, il n’y a que trois adresses qui satisfont toutes les bourses: Créteil Soleil, Italie 2 et les 4 Temps. Suivant votre location, ils sont plus ou moins centraux, mais par RER, c’est plus facile.

 

Si vous avez un budget moins serré que le mien, alors faites-vous plaisir et allez dans la Vallée Village outlet shopping…. le luxe et la mode à plus petits prix. Ma copine Virginie ne jure que par lui, et s’est trouvée un sac Prada, des chaussures Jimmy Choo et une petite robe de cocktail Dior pour une bouchée de pain (enfin, une GROSSE bouchée, ahahaha!).

 

Certaines d’entre vous me direz: “C’est bien joli tout ça, mais qu’est-ce qu’on fait des enfants?”, mais voilà la solution! Si vous n’avez pas de parents ou beaux-parents dans les parages…recherchez les garderies (ou animations pour enfants) dans les centres commerciaux…certaines sont gratuites la première heure, et vos petits sont bichonnés et dorlotés, avec dessin animé sur écran géant, salle de jeux et autres activités organisés par des jeunes filles certifiées “nurses”.

 

Bref, la clé du problème! Seul hic, les âges varient d’une garderie à l’autre, et je dois trimballer  mon petit Clément  bien souvent. Mais je dois admettre que retrouver ma fille aux anges, éreintée d’avoir trop joué, et me montrant fièrement son petit minois grimmé (chat, papillon, tigre…etc), je me dis que c’est quand même rudement mieux que de l’enfermée chez mamie et son appartement miniature.

 

Si d’autres mamans comme moi ont des supers tuyaux pour nous faciliter la vie à Paris, alors n’hésitez pas à commenter!

 

Á bientôt pour de nouvelles aventures!

 

Juliette (qui aimerait tant que la téléportation existe!)